Diversité génétique

Consanguinité

L'analyse des généalogies des reproducteurs permet de déterminer leur "originalité génétique". Les outils proposés peuvent apporter une aide à l'éleveur. Ils permettent d'éviter l'augmentation de la consanguinité et de conserver une diversité génétique suffisante.

La consanguinité est le résultat de l'accouplement de reproducteurs apparentés.

Coefficient de consanguinité

Coefficient de consanguinité pour le cheval Rethra : 2.95 %
Calcul établi à partir de l'ensemble des informations généalogiques disponibles dans la base SIRE

Coefficient de consanguinité de la race Pur Sang : 1.21 %
Il s'agit de la consanguinité moyenne d'une population de référence de chevaux de race PS
(PS nés entre 2013 et 2017 pour la consanguinité affichée en 2020)

Profondeur des générations

Le pourcentage d’ancêtres connus par génération ne prend en compte que les ancêtres dont l’origine est validée. Le coefficient de consanguinité a été établi sur ces origines certifiées. Il peut y avoir une différence entre le pedigree 3G et le pourcentage d’ancêtres connus réellement utilisé.

Numéro de la génération 10°
Rethra 100.00 % 100.00 % 100.00 % 100.00 % 96.88 % 89.06 % 77.34 % 60.55 % 50.00 % 31.25 %

L'utilisation du calcul de la consanguinité peut avoir les conséquences suivantes :
- Favorables, lorsqu'elle permet l'expression de gènes "intéressants" issus de un ou plusieurs ancêtres;
- Défavorables, lorsqu'elle entraîne l'accumulation dans le génotype de gènes indésirables et leur expression
Ce calcul s'effectue à partir de la seule connaissance des généalogies enregistrées au SIRE et varie de 0 à 48.3% (moyenne 0.8%). La moitié des chevaux sont non consanguins (53%, consanguinité=0). 22% ont une consanguinité inférieure à 1%, 23% entre 1% et 5%.
Seul 2,5% ont une consanguinité supérieure à 12.5%.

Consultez équipédia pour en savoir plus sur le calcul de la consanguinité .